APPA'S 86 Association Pour la Protection des Abeilles

APPA'S 86   Association   Pour   la   Protection   des   Abeilles

Le miel: tonifiant, antiseptique et cicatrisant

 

Un aliment sain et complexe

Le miel est sucré (!) mais il n'a pas grand chose à voir avec le sucre blanc raffiné couramment utilisé: Il est composé de sucres simples facilement assimilables (les sportifs le savent bien!) essentiellement fructose et glucose et, dans une moindre mesure, de dextrines (maltose et isomaltose) et de saccharose (env. 1%). Le sucre blanc industriel se compose quant à lui principalement de saccharose, moins facilement ingérable. Un gramme de miel fournit 3,264 calories.
Riche en sels minéraux : phosphore, calcium, fer, magnésium, potassium..., le miel favorise la croissance, fortifie le squelette, revitalise l'hémoglobine. Sa très large gamme de vitamines facilite la digestion des autres aliments et la rétention bénéfique du calcium et du magnésium.
On y trouve également des traces de résines, de pollen, d'albumine ainsi qu'une multitude de composés aromatiques en fonction des essences florales dont il est issu.
Sa couleur, variant du jaune très pâle au marron très foncé en passant par le rouge rubis dépend de la nature des fleurs butinées.

Dans tous les cas, le miel est un excellent ingrédient de cuisine. Il se marie avec bonheur avec de nombreuses épices: gingembre, cannelle, cumin, poivre, anis,..... De l'entrée au dessert, il remplace avantageusement le sucre: son pouvoir sucrant supérieur permet de diminuer d'un quart la quantité de sucre de vos recettes.
Si vous souhaitez garder toutes ses propriétés, il est préférable de ne pas trop le chauffer (pas plus de 40°C). N'hésitez pas à consulter nos idées recettes.
Tout miel, par ses deux facteurs glycolytique et cholinergique, est un reconstituant cardiaque et sanguin. Le premier, en effet, stimulateur d'une utilisation accrue des glucides, constitue un tonique du muscle cardiaque. Le second, actif sur la perméabilité des vaisseaux, favorise la circulation du myocarde.
Grâce à sa haute concentration en sucres, sa richesse en diastases et en essences aromatiques, le miel possède un certain pouvoir antiseptique : efficace pour soigner les maux de gorge, il s'oppose également à toute fermentation intestinale.
Il renferme également un facteur antibiotique rare, l'inhibine, qui est le principal responsable de son activité anti-microbienne. Ses acides organiques sont fébrifuges, diurétiques et l'acide formique, spécialement, stimulateur du péristaltisme intestinal. Invertases et amylases, deux enzymes du miel, expliquent ses propriétés laxatives.

A ses facultés générales, chaque miel allie les vertus médicinales de la fleur dominante dont il provient. Il existe donc des miels spécifiques préconisés pour différentes maladies.


18/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres