APPA'S 86 Association Pour la Protection des Abeilles

APPA'S 86   Association   Pour   la   Protection   des   Abeilles

LE POLLEN

Les abeilles ainsi que d'autres insectes butinent les fleurs et transportent les grains de pollen des fleurs visitées et les déposent ensuite lors de leur déplacement de fleur en fleur, favorisant la pollinisation des plantes sauvages et cultivées, grâce à la fécondation des organes femelles des végétaux, le pistil. Avoir une ruche dans un verger va considérablement augmenter la quantité de fruits récoltés. Le pollen provient de l'élément fécondant mâle des fleurs produit par les étamines, récolté par les abeilles. Il existe différents types de pollens selon le type de plantes d'où il est recueilli. Cette substance d'aspect pulvérulent se présente sous différentes couleurs. Les floraisons des différentes espèces s'étalent principalement de la fin de l'hiver au début de l'automne, permettant ainsi la récolte par les abeilles une grande partie de l'année.

Pour que le pollen se conserve parfaitement dans la ruche, les abeilles emplissent leur jabot de nectar riche en ferments lactiques associés à quelques levures. Au cours du butinage, ces abeilles régurgitent goutte après goutte ce nectar pour humidifier leurs pattes postérieures où se trouvent les corbeilles à pollen. Le pollen récolté s'agglomère alors en pelotes, ensemencées en bonnes bactéries par l'abeille. Le pollen rapporté à la ruche se présente en pelotes fixées aux pattes arrières des abeilles après récolte du pollen sur les fleurs. En fait, chaque pelote contient plusieurs millions de grains de pollen collés entre eux. Ce pollen est indispensable au développement de la compagnie car il nourrit les jeunes larves en leur apportant des matières protidiques et d'autres nutriments.

Au début du XXe siècle, les recherches sur les bienfaits du pollen ont commencé, les apiculteurs ayant créé des techniques qui permettent la récolte d'importantes quantités de pollen. En passant au travers d'une grille particulière installée à l'entrée de la ruche, une partie des abeilles butineuses perdent une partie de leurs pelotes.

 

Ces dernières tombent dans un tiroir protégé par un grillage placé au dessous, permettant aux apiculteurs de récolter le pollen. Les abeilles butineuses stockent le pollen dans les alvéoles de la ruche.



18/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres